top of page

Pourquoi ai-je envie de manger ?

On mange d’abord pour fournir notre corps en énergie et en toutes sortes de nutriments afin qu’il puisse fonctionner de façon optimale. On parle ici de combler nos besoins physiques, de combler les besoins que notre corps a.


Crédit photo : Unsplash (pablomerchanm)

Si on pense à d'autres besoins que l'on comble avec la nourriture, je pense tout de suite au besoin social. Combien d’activités tournent autour de la bouffe ?

Dans mon cas, cuisiner entre amis est souvent une belle défaite pour nous voir et passer un bon moment ensemble. On va prendre un café avec un collègue et on en profite en même temps pour déguster un truc sucré... Les anniversaires, les fêtes, les mariages... Il y a TOUJOURS de la bouffe :)

Bref toutes les occasions sont bonnes pour se rassembler autour de la nourriture. Et c’est parfait ainsi !


C’est aussi une façon d’entrer en contact avec d’autres cultures en voyage ou même ici au Québec; on est tellement chanceux d'avoir accès à des restos variés nous faisant découvrir différentes cuisines du monde. J'ai aussi remarqué qu'en voyage, les gens aiment savoir quels sont les plats typiquement québécois, de quoi on se nourrit, comment nous le faisons, etc. Ça en dit long sur un peuple et son histoire!


Un autre besoin que la nourriture comble et qu’on entend souvent parler de façon péjorative... C’est qu’on utilise parfois les aliments pour gérer notre monde émotionnel.

Et je ne fais pas exception! Il m’arrive d’avoir envie de crème glacée quand je me sens triste. Je me questionne toujours lorsque j’ai une faim spécifique pour un aliment dense en énergie et en sucre. Quoique je choisisse de faire bouger cette émotion avec d’autres outils, il m’arrive, comme tout le monde, d’utiliser la nourriture pour apaiser mes émotions. Je crois que si l’on fait les choses consciemment, il n’y a rien de ‘’bien’’ ou ‘’mal’’. C’est plutôt lorsqu’on devient incontrôlable ou que l’on fait des actions par habitudes, sans se poser de questions que c’est ‘’questionnable’’.


Lorsqu’on utilise la nourriture pour apaiser nos émotions, c’est signe que quelque chose de plus profond nécessite notre attention.


Comment savoir si ‘’Je mange mes émotions’’ ?


Je mange, même si je n’ai pas faim.

Consommer de la nourriture quand notre corps ne nous a pas envoyé le signal, cela peut être expliqué par des émotions que l’on ne veut pas ressentir : l’ennui, la tristesse, du stress ou autre émotion que l’on tente de refouler.


J'ai des Cravings spécifiques.

Avoir des envies d’aliments spécifiques, se tourner vers des aliments réconfortants (sucreries, aliments gras, etc.) est parfois signe que l’on veut ‘’étouffer’’ des sentiments désagréables.


Je manger rapidement ou en mode ‘’robot’’.

Lorsqu’on mange en étant complètement déconnecté de ce que l’on est en train de faire, sans vraiment prendre le temps d’apprécier la nourriture ou de savourer ce que l’on mange, pourrait être un signe qu’on est en train de manger nos émotions ou que l’on tente de les supprimer.


J'ai une consommation excessive ou restreinte de nourriture.

Osciller entre des périodes de surconsommation de nourriture ou de restrictions alimentaires en réponse aux émotions sont des comportements assez fréquents et se fait même parfois à notre insu.


Astuce

Prendre le temps de se poser la question ‘’Pourquoi ai-je envie de manger en ce moment ?’’. Prendre le temps de s’arrêter, de reconnaitre nos mécanismes est un point de départ pour mieux se comprendre.


Si vous vous reconnaissez, il pourrait être indiqué de prendre du recul et vous questionner sur votre relation avec la nourriture et vos émotions. Une nutritionniste, un psychologue ou un autre professionnel en qui vous avez confiance pourrait vous aider à mieux comprendre et trouver des stratégies saines pour gérer vos émotions sans recourir à la nourriture.


Et vous? Quels moyens utilisez-vous pour gérer votre monde émotionnel ?


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page